Pas encore inscrit ? | Passe oublié
| 0 article | 8 photos |
|

Kuala Lumpur, le modernisme à l'asiatique

Un ciel gris, froid, derrière soi. C’est la France qui s’éloigne.Douze heures de vol et sept heures de décalage plus tard, c’est le choc. La chaleur équatoriale s’abat sur Kuala Lumpur comme une chape de plomb. La capitale de la Malaisie se dévoile peu à peu. La ville, dont le nom signifie « confluent vaseux » en malais, est une mégalopole de 4millionsd’habitants. La capitale de la Malaisie est au confluent de deux cours d’eau. Le Klang et la Gombak. Le plus important est le Klang, qui se jette à 45 kilomètres à l’ouest dans le détroit de Malacca. Vertige de la démesureKuala Lumpur offre, dès que l’on pénètre dans ses artères, une impression de gigantisme. Larges voies où le flot incessant de voitures se déverse, hauteur vertigineuse des bâtiments. Certains buildings sont si grands qu’ils donnent l’impression de tutoyer les nuages. Et soudain, au détour d’un regard, elles apparaissent… Les tours jumelles Pétronas. Deux gratte-ciel, inaugurés en1998, qui sont le symbole du développement de la Malaisie. Avec 452 mètres de haut et 88 étages, ces deux tours étaient les plus haute du monde jusqu’en 2004.Elles sont la quintessence de l’esprit d’union du pays, composées de symboles de la population nationale : malais traditionnels, musulmans, mais aussi chinois. Mais depuis, la tour Taipei 101 de Taiwan les dépasse.Aux abords, c’est une flore luxuriante qui habite la ville faite de palmiers, plantes tropicales à grandes feuilles. Les jardins fleurissent comme dans un écrin de verdure. Ils sont un poumon vert au coeur de cette métropole qui vit à100 à l’heure. Aménagé autour de deux lacs, un parc de 92 hectares comprend« le jardin des orchidées », « le jardin des hibiscus », fleur emblématique du pays. Mais Kuala Lumpur est aussi la cité des mélanges. Malais, Hindous, Chinois s’y côtoient depuis des siècles et dans une ambiance métissée. Parler de «melting pot »n’a jamais été aussi approprié. Chacune des communautés apportant son héritage.  Mille senteursDans la ville qui n’en finit pas de bouger, on passe, sans s’en rendre compte d’un quartier à dominante hindou, avec ces commerces, ces temples où l’encensbrûle et où résonnent des musiques de méditation,comme au temple SriMahamarianan. De plus, les férus de shopping ne sauront plus où donner de la tête.Puis au détour d’une rue, on se retrouve à Palan Petaling, le « Chinatown malais ». Là, une foule compacte, des odeurs inconnues qui s’échappent de quelques échoppes, devant lesquelles des mets inconnus sont proposés s’offrentà la vue. Une foule de commerçants vient vous héler pour vendre une somme d’articles, à des prix défiants toute concurrence. On peut y trouver tout ce que l’on veut. Une ambiance à part, décuplée lorsque l’on s’y promène le soir… Si le voyageur en prend plein les yeux, l’odorat n’est pas en reste. Ici, les senteurs enivrent.Côté cuisine, il s’agit d’un savant mélange où les épices se côtoient : piments, gingembre, safran des indes, cumin, curry. Tout dans la ville de Kuala Lumpur est affaire de mélanges. De jour comme de nuit, la capitale malaise affiche un dynamisme étourdissant. Lorsque l’on s’immerge dans ces différents quartiers, c’est toute la saveur de l’Asie du Sud-Est qui se dégage.Les sensations que l’on ressent sont toutes plus saisissantes les unes que les autres. Textes et photosPierre Jean Côme



La Malaisie se trouve en Asie du Sud-Est. Elle est constituée de la Malaisie péninsulaire ou Malaisie occidentale (péninsule malaise) et de la Malaisie orientale (et des États du Sabah et du Sarawak sur l'île de Bornéo).

Régime : monarchie fédérale constitutionnelle.Population : 22,8 millions d’habitants.Religions : musulmans (60,4 %), bouddhistes(19,2 %), chrétiens (9,1 %),b hindouistes (6,3 %).Langues : malais, chinois, anglais, tamoul.Situation géographique : 200 km au nord de l'équateur.Capitale : Kuala Lumpur.Superficie : 329 750 km².Climat : équatorial de type hyperhumide, (entre 26 et 27°C). La mousson touche surtout la côte est de la Malaisie péninsulaire. Le taux d’humidité se situe autour de 90 %. La région des Cameron Highlands, dans l'État de Perak, est plus fraîche. 

Galerie de photos

Toutes les photos Kuala Lumpur, le modernisme à l'asiatique

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Mes photos

Mes derniers commentaires reçus
Mes derniers commentaires envoyés
  • Ajouté le 26/10/2008 sur

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil